IRRC Hengelo, Pays Bas, 5 & 6 mai 2018

Résumé de la première manche IRRC à Hengelo.

Et voilà, c’est parti!

Jeudi 3 mai:

 

 

Départ de la Nièvre à 8h00, arrivée à Hengelo après 11Hh de route, installation du stand, petite douche et dodo!

 

 

Vendredi 4 mai:

 

Levé à 9h, finition de l’installation du camp, passage à l’administratif puis contrôle de la moto avant le passage au contrôle technique vers 18h.

 

 

 

 

Place à la détente et à la préparation du lendemain.

 

Samedi 5 mai:

8h:  après une bonne nuit fraîche, le soleil 🌞 chauffe en ce samedi où deux qualif m’attendent et au cours desquelles je vais devoir tout donner pour être qualifié pour les courses du lendemain.

 

Jérôme vérifie vérifie la moto avec le technicien Michelin pour que tout soit parfait.

9h45: C’est parti! nous bouclons deux tours sous drapeau jaune (interdiction de se doubler), ce qui me permet de reprendre mes repaires. Au troisième tour, j’arrive à doubler quelques concurrents et je pars motivé pour réaliser de bons chrono. Malheureusement, dans la partie rapide du circuit, je me fais sortir par un concurrent à 200 km/h dans l’herbe. J’arrive à rester débout et évite le pire… Je rentre énervé au stand et avec le levier d’embrayage cassé.

Passage vidéo qualif 1

Malgré cela, j’ai réalisé un chrono de 2.11.450 qui me classe avant dernier, à 1 seconde de ne pas être qualifié.

Rentré au stand, les copains qui étaient derrière moi et qui ont assisté à cette scène m’ont dit :  » Respect Bouli, lâche rien, ce n’est pas de ta faute! ». Après le changement du levier, nous décidons de mettre un pneu neuf à l’arrière pour assurer la seconde séance qualif.

14h: Après un contrôle de la moto par Bertand et Jérôme, je repars pour la seconde qualif. Je réalise 6 tours au cours desquels la moto se comporte bien, mais j’essai de retarder mes freinages afin de gagner de précieux dixièmes. Cela entraînera quelques « tout droit » sans gravité. Le drapeau rouge est annoncé, nous rentrons dans la voie des stands. Quelques réglages sont apportés à la moto, pression au top, ya plus qu’à! Après 5 min d’attente, nous repartons, j’arrive à accrocher de bonnes roues et je prends du plaisir. Je réalise 3 tours et décide de m’arrêter dans un échappatoire et d’attendre la dernière minute pour rentrer.

A ce moment-là, je ne sais pas si je suis qualifié.

Je rentre au stand et on m’annonce que j’ai roulé en 2.03.890. Je suis fière de moi car j’ai amélioré le chrono de 02 secondes par rapport à l’an passé. Je suis qualifié à la 29ième place sur 35!

Content de moi et du travail réalisé de la part de Jérôme et Bertrand et de celui réalisé cet hiver par Méca 3, je rentre au campement.

Dimanche 6 mai:

Course 1:

9h30: vérification et ajustement de la moto,

9h45: départ pour la mise en grille, et placement sur la grille de départ, à la 29ème position.

9h55: Le clairon annonce le départ: c’est le moment d’enlever les couvertures chauffantes et d’allumer le moteur. Les mécaniciens libère la piste.

10h00: Top Départ pour 9 tours !!

Comme à mon habitude, je réalise un mauvais départ et me fais fermer la porte au premier virage. A sa sortie, je réussi à doubler 3 concurrents. Au cours des premiers tours, j’arrive à gagner 2 places. Je réalise quelques bons tours en 2.03 régul’. La moto, les pneus Michelin et les réglages effectués forment un bon ensemble et me permettent de prendre beaucoup de plaisir lors de cette course.

Je me bataille avec un 600 BCR sur 5 tours, au cours desquels je réalise quelques dépassements proprement effectués! Dans le dernier tour, pensant réaliser un bon dépassement grâce à un freinage tardif, le concurrent que je voulais doubler loupe son freinage et fait une goutte d’eau dans le virage. Ayant tarder mon freinage, je suis obligé de prendre la même trajectoire que lui. En oubliant de baisser un rapport pour l’accélération, je perds de la vitesse et le pilote me Double de nouveau, ainsi qu’un autre. A cause de cette erreur de pilotage, je pers 2 places au dernier tour.

Je termine cette course 28ème sur 34, content de moi.

Course 2:

14h20: mise en grille et nous mettons tout en oeuvre pour que cette course soit encore mieux que la première

14h30: Top Départ pour 9tours!

Je prends un bon départ, mais au premier virage, perte de l’avant d’un concurrent en milieu de peloton, ce qui le coupe en 3 groupes. J’ai guetté sur 500m le drapeau rouge qui n’a pas été déclenché. J’ai donc remis les gaz et rattrapé un paquet de pilotes.

Je poursuis la course, les tours s’enchaînent, avec un chrono de 2.03 régul’ et la termine sur mes roues à la 21ème place sur 31 pilotes.

 

Nous fêtons donc ces 2 courses sur 10 à l’apéro, avant de ranger le campement et de prendre la route pour le retour en France le lendemain.

 

Fière de cette performance et de ce week-end, malgré la grosse frayeur de la qualif 1, je remercie mon frère, Jérôme, pour son soutien général et ma mère.

Je remercie également Bertrand Roche pour ses conseils et soutien Thierry Jacques pour ses conseils suspensions et Fabrice Miguet.

 

Rendez-vous dans 6 semaines à Terlicko en République Tchèque!

mai 15, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *