Résultats Manche IRRC Hengelo BéNéCup 600 – 6 et 7 mai 2017

Résumé de la participation à la première Manche IRRC Hengelo BéNéCup 600

Jeudi 4 mai au matin

Départ à 8h00 pour une arrivée à 20h sur les paddocks de Hengelo, aux Pays-Bas. Installation rapide avant une bonne nuit.

Vendredi 5 mai

L’installation se précise et tout le monde prend ses marques. Contrôle administratif et technique, en anglais bien sûr! Finitions de la moto.

Objectif du week-end: me qualifier pour les courses et les valider!

Samedi 6 mai:

8h, briefing pilotes Newcomers, naturellement, en anglais! Mais heureusement, Stéphane, président de la fédération belge, nous a gentiment fait la traduction. Ouf! Il est alors, malgré lui, devenu notre référence officielle du week-end!

8h30, essais libres Newcomers. Et là, je ne fais pas le fière! D’autant plus que le brouillard rend la piste humide en plus de celle présente dans les parties boisées. Le principe: 3 tours derrière le safety car, puis 10 minutes libres. Ouf, cela me rassure, je commence à appréhender la conduite sur route!

 

Passage vidéo essais newcomers

11h05, séance qualificative 1. La pression commence à grimper! Après tout, c’est une manche du championnat du monde quand même! Double difficulté, il ne faut pas que mon chrono soit supérieur à 115% du meilleur chrono! Le brouillard s’est levé et a laissé place au soleil.

Mise en parc fermé: début des hostilités! Quelques consignes de dernières minutes de mes mécaniciens et managers, Jérôme et David, je m’élance sur cette piste de 3.5m de large. Nous partons pour 2 tours derrière le safety car et drapeau jaune: interdiction de se doubler. Cela me permet de travailler de nouveau ce tracé assez sereinement. Puis, drapeau vert et le safety car rentre. Je me fais déposer par quelques motos, j’essai d’accrocher pour ne pas paraître ridicule, sans prendre de risque. Au bout de 7 tours, je rentre au stand pour faire le point. A ce moment là, les mécano analysent l’usure du pneu arrière: « Oula! Ya du drible! Ya déchirure! Ca se voit qu’il y a beaucoup de virages à droite! Tu mets trop de jus sur l’angle! », et font les vérifications pneus. Je décide de rester sage et de rentrer au paddock. Je réalise finalement un chrono de 2’09.400 et 26ème au classement, sur 30 pilotes.

 

Passage vidéo qualif 1

15h30: séance qualificative 2. Le soleil est toujours présent et a bien chauffé la piste. Lors de cette séance, je prends confiance en moi et j’améliore mes chrono. J’arrive aussi à accrocher des roues de pilotes plus expérimentés que moi; cela étant possible grâce à un travail réalisé sur la partie cycle par mes mécanos. Au bout de 6 tours, je rentre au stand, et tout le monde m’apprend que j’améliore mes chrono au fil des tours: 2.07. Vérification de la pression des pneus: « Ah t’es bien là! 1.400! ». Il reste 6 min, et après un coup de boost de la part des mécano, je décide de repartir. C’est à ce moment là que je réalise le meilleur chrono:2.05.475, soit une amélioration de plus de 4.5 secondes par rapport aux premiers!

De retour au paddock: « Bon bien Bouli, tu vois qu’on a bien fait de te pousser au cul et de repartir! »

Vidéo qualif caméra embarquée

Après consultation des résultats, je réalise que je suis qualifié! Champagne!

Trop content de moi et je remercie ma top équipe!

Maintenant, repos et détente car le plus dur reste à venir!

 

Dimanche 7 mai:

11h45: course 1. Là, ça rigole plus! Je pars pour le tour de mise en grille, puis, arrivé sur la grille, les premiers problèmes de placement commencent. Après discussion avec les commissaires, je me place mais j’ai perdu du temps, et le stress monte! Nous partons pour le tour de chauffe. Devant moi, un pilote cale, je l’évite tant bien que mal. Aie, ça commence. De retour sur la grille de départ, tous les pilotes devant moi ne sont pas placés. Malgré cela, le départ est donné. FEUX! Plein gaz, les pilotes devant moi sont mal placés pour partir, devant, un pilote cale, tout le monde essaie de s’éviter. Moi, je percute le rail de sécurité au niveau du poignet et du genou. Rien de grave, j’arrive à reprendre la route malgré cette grosse frayeur! Au premier virage, je suis avant dernier, j’essaie d’accrocher le peloton devant moi. Cela durera 6 tours, mais la douleur au poignet devient de plus en plus intense et m’empêche d’accélérer comme je le souhaitais. Je me rappelle de mon objectif et décide de terminer la course sans prendre plus de risque. Je termine 27ème: une légère déception mais objectif atteint.

Afin de palier aux douleurs de mon poignet, mes mécano installent le shifter pour la seconde course.

16h30: course 2. Le stress monte, notamment à cause de la mésaventure du matin. Une tache d’huile sur la piste retarde le départ de la course d’environ 30 min. Pour ce départ, la procédure de mise a été durcie et appliquée: en arrivant sur la grille, les mécano savaient exactement où le pilote devra se placer. J’arrive donc à ma place, prises de photos souvenirs, dernières vérifications et le départ est donné! Mauvais départ qui me fais perdre 2 place, mais j’arrive à les récupérer au premier virage. Je me bataille avec un pilote finlandais « je te double, tu me double,… ». A ce moment-là, je prends beaucoup de plaisir et je m’éclate. Cela durera 7 tours car la douleur est intense. Je décide alors de ne pas prendre de risque et de terminer cette course sur mes roues. Je termine 20ème.

Objectif de ce week-end atteint: les courses sont validées!

En résumé: une joie immense d’avoir vécue cette expérience qui, je l’espère, se renouvellera.

Lundi 8 mai

Retour en France avec des images plein la tête!

 

Je remercie très chaleureusement toutes les personnes qui me suivent et qui me soutiennent:

L’ensemble de mes partenaires,

Mon moto-club de Nevers

Jérôme et David,

Tati,

Mimi,

et tous ceux qui m’ont soutenu par appel ou message.

Je tiens également à remercier Vivien et Océane qui m’ont fait la surprise de faire 900 km pour venir me soutenir lors de ce week-end!

A très bientôt pour de nouvelles aventures!

Gazzz

mai 19, 2017

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *